Pandemic : le Règne de Cthulhu 

20/12
Partager Imprimer 
illustration Vous connaissez PANDEMIE de matt Leacock ? Non ! et bien apprenez à y jouer, faites quelques parties et revenez lire cet article. Ou alors lisez ces quelques lignes, achetez le jeu et régalez vous.

Pour ceux qui connaissent PANDEMIE comme pour ceux qui connaissent pas, nous sommes bien dans un jeu coopératif. Du vrai coop, on gagne ou on perd tous ensemble. Une seule façon de gagner, dix de perdre, c'est dire s'il faut être un groupe solidaire. Le thème est bien présent et l'adaptation réussie. Si la mécanique est très comparable a celle de Pandémie le but est bien plus jouissif, fermée la porte au nez du grand ancien qui vient nous pourrir la vie. Comme si les primaires de la droite ne suffisaient pas. On ne va plus éradiquer des virus mais des cultistes dont la propagation est aussi virulente et le QI aussi bas. Il y a également une espèce de super virus, le shoggoth. Plus difficile à vaincre avec une seule obsession venir sur terre pour passer un portail et réveiller les anciens. Parce que tout ce petit monde n'attend qu'une seule chose la venue des anciens et de leur Maitre CTHULHU.

--Image--

Les joueurs de Pandémie s'intégreront facilement dans ce nouvel univers. Rien de bien nouveau pour eux. Les nouveaux venus ne souffriront pas de l'apprentissage des règles, tout est fait pour que les événements coulent de source et la gestion de la partie est très simple. Disons le maintenant c'est un cran en dessous de Pandémie.

Même si la tension est présente il y a moins de mécaniques qui vous font paniquer. C'est un très bon familial et prenons le comme ça. L'univers est bien présent, nous nous déplacerons dans les différentes villes du monde de Lovecraft au lieu de courir le monde. Le choix des personnages conditionne aussi l'intérêt de la partie. Une combinaison de personnages trop fort et la partie devient trop facile pour peu que l'on connaisse déjà Pandémie.

On en viendra rapidement à retirer quelques cartes du paquet des indices pour durcir le jeu. On s'approchera
alors assez de l'original en terme de tension et de risques. Oui mais si on jouait a Cthulhu, horreur a Arkham et autre, c'est mieux ou moins bien ? c'est différent. Bien moins de gestion et de role playing. L'univers y est bien moins développé, les personnages ne gèrent que leur santé mentale et il n'y a que deux types de monstre. Il n'y a pas de mécanique de combat et tout ne se résoud pas par sortilèges, coup de revolver et armes en tout genre. C'est le classique d'un cross over, il reprend une part de chaque univers qu'il croise en y piochant le meilleur.

--Image--

Moi qui possède pratiquement l'ensemble des jeux sur ces deux mondes je prends beaucoup de plaisir à jouer à celui-ci. Il a une place a part et cet hybride est très bien fait. Il permettra peut être à ceux qui le découvriront de poursuivre plus avant dans l'une ou l'autre direction. Testé avec des habitués de Pandémie et des néophytes, tout le monde s'est bien amusé et je trouve que c'est le principal, même s'il a fait débat sur les plus, les moins et ce qu'il aurait du y avoir, un bon jeu comme ca bien illustré moi, J'ACHETE ! (d'ailleurs c'est fait)

Frédéric

Hedi N.

Evénements ludiques

19/11: Jeux au bistro St So.
25/11: Soirée Loup Garou de Thiercelieux.
17/12: Jeux au bistro St So.

Info Membres: jeux du site

Set: Inscrivez votre nom au palmares mensuel !
Unanimo: Plus que 6 joueurs pour finir la partie en cours... Jouez !

Retrouvez-nous sur le net

     
mail    Facebook    RSS

Le jeudi et vendredi à 20h30, prenez vous au jeu !

jeudis et vendredis

Venez nous retrouver tous les jeudis et vendredis soirs à Mons-en-Baroeul autour de nombreux jeux et partagez avec nous des moments de détente et de stratégie !