Daniel Quodbach a dépoussiéré le jeu de pitchenette, nous on l'a interviewé 

14/05
Partager Imprimer 
illustration Dans le petit monde du jeu de société, il est des histoires atypiques, comme celle de Daniel Quodbach. Auteur de plusieurs jeux de pitchenette dont le très célèbre Pitch Bowl et son petit frère Pitch'n Dunk, Daniel est un auteur de qualité dont le principal Hit, encensé par tous ceux qui ont pu essayer la micro-édition, n'est toujours pas parvenu a être édité. A l'occasion de l'arrivée de sa dernière production : Pitch'n Dunk, l'Etoile du jeu a voulu en savoir un peu plus sur ce personnage qui n'a pas fini de nous étonner. Daniel Quodbach, bientôt au firmament des auteurs de jeux de société, c'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Bonjour Daniel Quodbach, peux tu nous dire qui est le joueur Daniel Quodbach ?

J'ai découvert le jeu « moderne » en 1986 avec la série Cry Havoc et les jeux de rôles (Donjons & Dragons, l'Appel de Cthulhu). Après une période intense de jeux de plateaux (Zargos, Roma, Excalibur, Full Metal Planète,…), je me suis presque exclusivement consacré aux jeux de rôle et aux jeux de figurines dans les années 90. Ma passion pour les jeux de société n'est revenue qu'en 2005, date à partir de laquelle j'ai commencé à écrire des règles et à fabriquer des prototypes.
Coté style de jeux que j'aime, je suis plutôt « français » et « ameritrash » qu' « allemand » : j'aime bien les jeux à thème fort, et/ou qui génèrent une grosse ambiance. Je n'ai rien contre un jeu de gestion de temps en temps, mais à petite dose. Mon top 5 du moment (dans le désordre): Last Night on Earth the Zombie Game, la Guerre de l'Anneau, BattleStar Galactica, King of Tokyo, Shadow Hunters, Cyclades (ooops il en a 6…).
 
 
Intéressons nous maintenant au créateur. Tu es l'auteur très remarqué de deux jeux de sport adaptés à la pitchenette : Pitch Bowl, et plus récemment, Pitch'n Dunk. Ta ludographie ne s'arrête pas là puisque tu as aussi à ton actif Glonk, Kairn et Battlespeed. Qu'est-ce qui t'a amené à passer le pas, et pourquoi t'être attelé à dépoussiérer le jeu de pichenette ?

Pitch Bowl est arrivé en un instant, ça a été un déclic : je jouais avec un bouchon de bouteille d'eau. L'idée centrale était combiner un mécanisme d'adresse pure (la pichenette) avec un jeu tactique. Pitch Bowl est aussi une réaction à Blood Bowl (dont je suis toujours fan), je voulais faire un jeu qui distille la même ambiance mais en moins technique, en plus abordable. Mes autres jeux de pichenette découlent de cette volonté de combiner les deux genres : Glonk est né de l'idée de faire un jeu qui utilise cette même combinaison, mais pour un nombre de joueurs plus élevé. Il fallait que le thème colle parfaitement avec le mécanisme : d'où l'idée des soucoupes volantes. Ensuite Kairn, une version préhistorique du curling, que je voulais plus « grand public » que les deux précédents. Finalement Pitch'N Dunk qui est le résultat d'un défi. En effet, pendant qu'on était en train de boucler Kairn, Bony (l'illustrateur de Kairn) m'avait lancé le défi de créer un jeu de pichenette sur le basket-ball (Bony est lui-même basketteur).
 
--Image--

Peux-tu nous laisser jeter un oeil dans ton laboratoire de créateur. Dis-nous comment se passe la gestation d'un jeu chez les Quodbach ?

Tout se passe dans un bureau de 15 m2. Avec une table pour mon ordinateur et une table de peinture de figurines / bricolage. Le reste de la pièce est remplie par ma ludothèque, des piles de jeux à même le sol, et une étagère contenant les vestiges de ma période rôliste. Cette pièce est aussi mon atelier de conditionnement et d'emballage de mes micros éditions (c'est une belle pagaille à ce moment-là !).
L'idée de jeu tourne dans la tête toute la journée, souvent plusieurs jours de suite. Je les note en vrac sur un bloc note. C'est seulement quand j'ai un truc qui tient la route dans ma tête que je fabrique un prototype simple. Ensuite je le teste dans ma famille, dans mon club local, j'améliore le prototype, j'écris les règles, je risque le jeu dans un festival, etc… J'aime beaucoup travailler sur les souhaits de jeux qui sont émis par d'autres personnes… avis aux amateurs !

 
Malgré son renom, Pitch Bowl n'est toujours pas parvenu à être édité. Peux-tu nous conter la chronique de ce succès qui se fait attendre.

J'ai créé Pitch Bowl en été 2006. Devant l'enthousiasme que générait le prototype, j'ai décidé de micro-éditer le jeu au printemps 2007. J'ai bénéficié du soutien providentiel de Philippe Clavé, l'illustrateur de Pitch Bowl, qu'on m'a présenté sur le site France Bloodbowl. D'abord 50 exemplaires, puis 150 de plus. Tous diffusés sur France Bloodbowl et Tric-trac. Grâce aux bonnes opinions laissées sur la fiche de Tric-Trac, j'ai signé un contrat avec Ubik / Edge à cette époque. Il était prévu que le jeu soit édité par Fantasy Flight Games. L'éditeur américain voulait acheter la licence « Blood Bowl » pour l'adapter au jeu, mais n'a pas trouvé d'accord avec Games Workshop. Pas de licence était synonyme de quantités moins importantes : en 2009, au bout de 2 ans, Ubik / Edge a annulé le contrat pour cause de devis insatisfaisant. Du coup, en hiver 2009, j'ai décidé de faire une nouvelle micro-édition de 150 exemplaires du jeu, en souscription cette fois-ci. Les 150 exemplaires ont tous été diffusés en un mois et demi.
En 2010 je suis entré en contact avec Dust Games qui étudiait la possibilité d'éditer le jeu. Ils ont renoncé devant le refus de leur distributeur américain. Leur associé de Hong Kong, gérant de Cathay Games s'intéressait au jeu et pensait pouvoir décrocher une licence NFL (la National Football League américaine). On a signé un contrat fin 2010. Après d'obscures tribulations, dont je ne sais rien, le contrat est rompu en avril 2011, faute d'obtention de licence selon l'éditeur et finalement ...
 
 
Aujourd'hui, Pitch'n Dunk enthousiasme aussi tous ceux qui ont pu l'essayer. Peux-tu nous dire en avant première internationale si tu as déjà été approché par un grand Club ?
--Image--
Un grand club ? Non, bien sur que non. Un petit éditeur, ça serait déjà bien.
 
 
Une nouvelle famille de joueurs a vu le jour qui guette chacune de tes productions. Peux-tu leur dire où en sont tes projets.

Avant tout, je termine de diffuser Pitch'N Dunk (il m'en reste !!!).
Kairn sort en juillet chez Blackrock en France et le Scorpion Masqué au Québec. Ouga-Bouga, un jeu de cartes préhistorique et crétin-crétin qui a obtenu le FLIP catégorie Divertissement Adulte en 2010, sort pour Essen chez Cocktail Games. Cette semaine je viens de signer chez Iello pour un jeu de déduction dont le nom temporaire est Enquêtes Privées.
Je m'oriente plutôt vers des jeux qui utilisent un matériel standard (carte, carton, bois), moins coûteux que celui de mes jeux de pichenette. Des jeux qui, du coup, sont plus faciles à proposer aux éditeurs.
 

Un grand merci pour ta disponibilité. Nous te souhaitons un succès mérité, et le plus tôt possible.

Merci à toi, Daniel !


Pour d'autres interviews tout aussi intéressantes c'est ici.

François L.

Info Membres: jeux du site

Set: Inscrivez votre nom au palmares mensuel !
Unanimo: Plus que 6 joueurs pour finir la partie en cours... Jouez !

Retrouvez-nous sur le net

     
mail    Facebook    RSS

Le jeudi et vendredi à 20h30, prenez vous au jeu !

jeudis et vendredis

Venez nous retrouver tous les jeudis et vendredis soirs à Mons-en-Baroeul autour de nombreux jeux et partagez avec nous des moments de détente et de stratégie !